Les nuisances

Les nuisances du pigeons

Le pigeon citadin est généralement le pigeon biset. Il est responsable de nombreux maux et nuisances:

- l’émission d'excréments accompagnée de leurs odeurs et de particules allergènes;

- le transport et la transmission de maladies (bactéries, parasites, virus, dont, à priori rarement, celle de la grippe aviaire). La peur des maladies transmises par les pigeons n'est pas nouvelle: en 1714, selon les chroniqueurs de l'époque, les pigeons de Paris ont été décimés par une maladie appelée «petite vérole». Il a été décidé de tuer tous les survivants, croyant qu'ils "portaient le virus parmi les hommes et les moutons".

Le pigeon citadin est principalement le biset. Il est responsable de nombreux maux et nuisances :

  • l’émission d'excréments accompagnée de leurs odeurs et de particules allergènes;
  • le transport et la transmission de maladies (bactéries, parasites, virus, dont, à priori rarement, celle de la grippe aviaire). La peur des maladies transmises par les pigeons n'est pas nouvelle: en 1714, selon les chroniqueurs de l'époque, les pigeons de Paris ont été décimés par une maladie appelée «petite vérole». Il a été décidé de tuer tous les survivants, croyant qu'ils "portaient le virus parmi les hommes et les moutons".
  • leurs nids sont connus pour attirer les rats et les insectes, qui pourraient également transmettre des maladies;
  • pollution sonore sur les toits des maisons;
  • dégradation des monuments et du sol par l'acidité des déjections...

Diagnostiquer pour mieux se protéger

Il existe différents moyens pour garder les pigeons et les autres oiseaux hors de nos bâtiments et maisons. Le choix du système est basé sur l'utilisation de la zone infestée par les oiseaux:

Forte fréquentation : Zones d'abri où les oiseaux nichent. Il est très difficile de garantir la protection.

Fréquentation régulière : Zones où les pigeons se reposent régulièrement pendant la journée.

Fréquentation occasionnelle : Zones où les pigeons ne se reposent qu'occasionnellement, comme les parties les plus hautes des bâtiments.