L'effarouchement à l'aide des rapaces

L'histoire de la fauconnerie

La capture, l'élevage, la garde et le dressage des oiseaux de proie par les humains ont été pratiqués depuis des millénaires. La fauconnerie date d'au moins 4000 ans et est probablement le sport le plus vieux du monde.

La fauconnerie ou chasse au vol semble bien trouver son origine sur les hauts plateaux d'Asie Centrale, dans des régions où l’on rencontre la plus grande concentration d’oiseaux de proies.

Ce sport a prospéré en Europe occidentale et dans les îles britanniques dans le Moyen Age parmi les classes privilégiées. Au 17ème siècle, après l'avènement du fusil de chasse et après l'enclavement de terres découvertes et de nombreux bouleversements sociaux, la fauconnerie s'est pratiquement éteinte, survivant en Europe en grande partie grâce à l'enthousiasme des membres des clubs de fauconnerie.

Effarouchement des pigeons en ville et en campagne

Le pigeon entraîne une perte de revenus pour les cultivateurs, des risques pour la santé dans les décharges et des problèmes de sécurité sur les aérodromes. Le contrôle et la réduction des pigeons basée sur la fauconnerie consiste à utiliser des faucons et des oiseaux de proies entraînés pour les intimider et les effrayer.

Très souvent, la présence du rapace suffit à dissuader et à intimider les proies. C'est une relation naturelle entre prédateur et proie qui est instinctive et que l'évolution leur a programmée d'éviter.

L’effarouchement avec des rapaces consiste à faire peur aux espèces indésirables, en l’occurrence les pigeons. En complicité avec leurs oiseaux de proie, les fauconniers travaillent pour effaroucher ces oiseaux nuisibles, aux endroits où ils gênent l’homme, ou la propreté, l’hygiène et la santé sont menacées.